Les décibels (dB)

 

C’est une notion qui revient souvent en audio lorsque l’on parle d’une amplification ou d’une atténuation. Avec un booster on dit qu’il peut faire +25dB par exemple comme le Seymour Duncan ci-dessous :

                                   

Dans le cas des équalizeurs multibandes  (BOSS GE-7) on peut ajouter ou retirer +/-15dB selon la bande.

 

Le décibel (dB) est une unité de grandeur dite logarithmique sans dimension. Elle n’exprime rien d’autre que le rapport entre deux puissances. On ne mesure pas des mètres, une pression ou une T° mais  juste le rapport entre 2 dimensions.

 

Prenons l’exemple ci-dessous :

 

 

U1 représente mon signal de guitare qui fait 1V (dans l’absolu le signal qui sort des micros ne fait que quelques dizaines de milli volts).

Je le passe dans un ampli / booster qui l’amplifie et le passe à U2 = 10 V.

J’ai donc un rapport d’amplification  U2 /U1 = 10V /1V = 10.

Mon taux d’amplification en décibels  s’exprime comme cela : 

 

G = 20 x log (U2/U1) = 20x log (10) = +20dB.

 

Inversement si j’ai un atténuateur :

 

 


G = 20 x log (U2/U1) = 20 x log (1/10) = 20 x log (0.1) = -20dB.

 

Pourquoi utiliser les dB ?

En fait la grandeur dB est logarithmique c’est-à-dire non linéaire. Cela permet d’exprimer des grandes amplifications exemple G = 10 000 avec un chiffre plutôt petit dB =80.

 

 

Cela permet de condenser les graphiques et de simplifier les représentations. Ici par exemple j’ai exprimé avec ce booster un gain maxi de +36dB à la fréquence de 255Hz. Avec une échelle linéaire il m’aurait fallu une échelle jusqu’à G = 60 donc un graphique plus grand.

 

 

 

En revanche, étant non linéaire cette échelle est trompeuse dans les grandes valeurs. Exemple :

Passer de 36dB à 37dB représente un gain de 60 à 70 soit +10.

Passer de 80dB à 81dB représente un gain de 10 000 à 11 000 soit +1000.

 


Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

PayPal